Non au chaos à Versailles

A l'attention de la présidente du Château de Versailles

 

Non au chaos à Versailles

050.000
  23.570
 
23.570 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

Non au chaos à Versailles

Dernières informations :

11 septembre 2015 : Deux plaintes ont été déposées contre M. Anish Kapoor et Mme Catherine Pégard :
- la première, acceptée par le Procureur de la république de Versailles qui a diligenté une enquête préliminaire, pour dégradation de monument historique et pour atteinte aux règles du code du patrimoine
- la seconde, pour incitation à la haine raciale et antisémitisme a été déposée auprès du procureur à l'encontre d'Anish Kapoor et de Mme Pégard, demandant le retrait de l'« œuvre » litigieuse.

24 juin 2015 : l'exposition a débuté alors que l'autorisation n'avait pas encore été fournie par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), en infraction avec les articles LL624-1 et L624-3 du code du Patrimoine.

19 juin 2015 : Versailles Familles Avenir supporte la pétition lancée par Défense du Patrimoine Français via le site CitizenGO et porte plainte contre Anish Kapoor.

----------------

Du 9 juin au 1er novembre 2015 sont exposées dans les jardins de Versailles des installations du britannique Anish Kapoor.

Censées inviter, selon ses propres termes, le « chaos à Versailles » (JDD, 31 mai 2015), ces œuvres défigurent l’esprit des lieux par leur vulgarité. Deux d’entre elles sont particulièrement symboliques de cette volonté de salir le patrimoine culturel français en exposant des installations indignes : l’une d’elle, intitulée Le Vagin de la Reine, outrage la dignité de la femme, réduite ici à un vagin.

Par ailleurs, elle concentre 500 tonnes de pierres venues de Belgique et 1 000 tonnes de terre issues de la production agricole, déversées sur le Tapis vert et elle prive de fait les visiteurs de la majesté de la perspective. L’autre représente « un symbole phallique évident pour une installation controversée qui interroge sur la violence de notre société contemporaine » (JDD, 31 mai 2015).

Loin de « dialoguer avec l’œuvre de Le Nôtre » (site du Château de Versailles), Anish Kapoor utilise la beauté de lieux pour valoriser des installations sans intérêt. Loin de « faire preuve de courage et de générosité » (JDD, 31 mai 2015), la présidente de l’Etablissement du Château de Versailles, Catherine Pégard se fait complice d’opérations mercantiles en violation de l’esprit des lieux et des valeurs de notre pays, à commencer par celle du respect des femmes.

De plus, voici que qu'a lâché Anish Kapoor, auteur de la prétendue œuvre d'art exposée à Versailles, dénommée « Le Vagin de la Reine » : « En France, on a l’habitude de faire de jolies invitations, mais sans dépenser un penny. C’était déjà le cas quand j’ai fait “Monumenta” au Grand Palais et ça se répète à Versailles, lâche-t-il. J’en ai assez de faire des cadeaux à la France. La prochaine fois qu’on voudra m’inviter, il faudra avoir l’argent et ne pas demander que je le trouve moi-même. »

Pour en savoir plus :

http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/06/04/anish-kapoor-investit-les-jardins-de-versailles_4647090_4497186.html

http://www.lefigaro.fr/culture/2015/06/04/03004-20150604ARTFIG00152-versailles-le-vagin-de-la-reine-d-anish-kapoor-cree-la-polemique.php

http://www.lesechos.fr/week-end/culture/02181198591-anish-kapoor-metaphysique-1125575.php

Cette pétition a été créée par un citoyen ou une association qui n'est pas affilié(e) à CitizenGO. CitizenGO n'est donc pas responsable de son contenu.
+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

A l'attention de la Présidente du Château de Versailles

Vous avez pris la décision d’autoriser l’exposition dans les jardins du Château de Versailles à compter du 9 juin 2015 et jusqu’au 1er novembre 2015 plusieurs installations du britannique Anish Kapoor, censées « inviter le chaos à Versailles ».

Ces installations, et particulièrement « Le vagin de la Reine », soulèvent l’indignation de très nombreux français et amoureux de Versailles attachés aux valeurs culturelles de la France, à leur patrimoine historique, ainsi qu’à la dignité de la femme.

C’est donc instamment que nous vous demandons le retrait de toute installation provocatrice et à caractère sexuel qui dénature ces lieux.

Salutations,
[Votre Nom]

Non au chaos à Versailles

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  23.570
 
23.570 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.