Pour que les deux pasteurs soient libérés au Soudan

Pétition à l'attention du Président du Soudan

 

Pour que les deux pasteurs soient libérés au Soudan

victoire
050.000
  39.341
 
39.341 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

Pour que les deux pasteurs soient libérés au Soudan

À la fin du mois de février 2017, M. Omar Hasan al-Bashir, le Président du Soudan, a relâché le pasteur tchèque, Petr Jašek, innocent de tout, après quatorze mois d'emprisonnement dans les prisons soudanaises. Il est désormais sain et sauf, de retour dans sa famille en République Tchèque.

Cependant, le pasteur Hassan Kodi et son élève Abdulmonem Abdulmawla qui étaient co-accusés avec Petr Jašek restent étrangement enfermés dans les prisons soudanaises. Ils ont été condamnés à une peine de 12 ans par un tribunal de Khartoum le 29 janvier 2017 parce qu'ils étaient censés avoir aidé Jašek dans ses prétendus crimes. Les « crimes » de Jašek ayant été déclarés inexistants, on voit mal ce que ses « aides »  font en prison…

Il n’est ni juste ou fondé que ces deux personnes soient en prison. La réalité est que leur cas reçoivent moins de soutien international que celui de Petr Jašek, car  ils sont ressortissants soudanais, pas européens.

Dans une longue interview que Petr Jašek, a accordée à CitizenGO, il explique combien  le soutien des centaines de milliers de personnes à travers le monde ayant signé la pétition « CitizenGO » pour sa libération, a pesé dans la balance. Mais il ajoute que nous ne devons pas oublier le pasteur Hassan Kodi et on élève Abdulmonem Abdulmawla.

Jašek, lui-même, a dit : "Même si je suis libéré, mon cœur est encore en prison avec deux frères, Hasan et Abdulmonem, parce qu'ils sont toujours à Khartoum, privés de liberté. Nous devons continuer à faire campagne pour leur libération, Jusqu'à ce qu'ils soient libérés. "

Étant donné que les représentants de CitizenGO transmettront personnellement ces pétitions connexes à différentes institutions de l'UE, cette pétition sera adressée à la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, ainsi qu'au Parlement européen et à la délégation de l'UE au Soudan, et ce, via les députés qui ont soutenu Petr Jašek.


 

Plus d'informations (en anglais) :

https://www.persecution.com/public/newsroom.aspx?story_ID=%3d383431&featuredstory_ID=%3d353735

http://www.opendoorsuk.org/news/stories/sudan_170227.php

EU Parliament Resolution referring to this case - http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-2016-0379&language=EN&ring=P8-RC-2016-1062

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

A l’attention de Monsieur Omar Hasan al-Bashir, Président du Soudan

A l’attention de Monsieur Omar Hasan al-Bashir,  Président du Soudan,

Copie : Mme Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et M. Jean-Michel Dumond - Chef de la délégation de l'Union européenne au Soudan

A la fin du mois de février 2017, vous avez ordonné la libération du pasteur tchèque Petr Jašek, ce dont nous vous remercions.

Cependant, les deux ressortissants soudanais qui sont présumés avoir soutenu Petr Jašek, à savoir le pasteur Hassan Kodi et son élève, Abdulmonem Abdulmawla, sont encore en prison.

Nous vous demandons de bien vouloir les  libérer rapidement.

Nous sommes fermement convaincus que l'appel juridique des avocats des deux détenus prouvera leur innocence. Ne laissez pas ces hommes innocents passer davantage de temps en prison sans raison.

Étant donné que les représentants de CitizenGO transmettront personnellement cette pétition aux différentes institutions de l'UE, celle-ci est adressée à la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, ainsi qu'au Parlement européen et à la délégation de l'UE au Soudan.

Bien respectueusement,

Salutations,
[Votre Nom]

Pour que les deux pasteurs soient libérés au Soudan

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  39.341
 
39.341 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.