Retirez votre soutien à la réforme du collège et lancez une consultation des parents

Pétition à l’attention de l'@Apelnationale

 

Retirez votre soutien à la réforme du collège et lancez une consultation des parents

020.000
  10.658
 
10.658 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 20.000 signatures.

Retirez votre soutien à la réforme du collège et lancez une consultation des parents

Lorsqu’au printemps dernier nous avons appris que l’Apel nationale soutenait officiellement la réforme du collège de la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, nous, parents d’élèves, adhérents ou anciens adhérents de l’Apel, avons été étonnés et surpris qu’une telle décision soit prise sans aucune consultation des parents d’élèves.

Comment l’Apel, dont une des missions est, « au-delà des murs de peser sur tout sujet touchant à l’éducation de nos enfants », dont l’action principale est d’être « veilleur de la liberté d’éducation » peut-elle soutenir une réforme qui sacrifie 120 heures d’enseignement des fondamentaux ?

Nous ne sommes pas les seuls à être mécontents: la décision unilatérale de l’Apel nationale a provoqué des crispations à Paris, Lyon, Nantes, Bordeaux ou encore Marseille. Ce n’est pas étonnant puisque 61% des Français sont contre cette réforme. Les oppositions à la réforme Belkacem sont de plus en plus nombreuses : enseignants, parents, intellectuels, spécialistes de l’éducation etc. l’Apel nationale sera bientôt quasiment la seule association à soutenir la ministre de l’Education Nationale !

Que reste-il « des parents premiers et ultimes éducateurs de leurs enfants » figurant en bonne place dans la charte de l’Apel ? Qu’en est-il du choix des parents si l’association qui affirme les représenter prend une position contraire à celle d'un grand nombre d’entre eux ? Nous sommes persuadés que vous êtes nombreux à vous poser des questions, à vous demander si c’est vous qui «êtes dans l’erreur» ou si c’est l’Apel Nationale qui se fourvoie. Alors nous avons décidé de vous donner la parole pour que vous puissiez exprimer librement vos idées.

Nous vous invitons à signer la présente pétition à l'attention de l'Apel nationale.

L'Apel nationale a affirmé avoir «consulté des experts» mais elle a omis de consulter les premiers concernés : les parents d’élèves ! Notre parole de parents doit être entendue ! Merci de votre retour.

Collectif PasMonApel (Suivez nous sur Twitter @PasMonApel ou sur Facebook)

Cette pétition a été créée par un citoyen ou une association qui n'est pas affilié(e) à CitizenGO. CitizenGO n'est donc pas responsable de son contenu.
+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Pétition à l’attention de l'@Apelnationale

Madame la Présidente,

Les récentes prises de position de l’Apel nationale en faveur de la réforme du collège heurtent notre conscience et celle de nombreux parents ayant fait le choix de scolariser leurs enfants dans l'Enseignement Catholique et qui sont, à ce titre, adhérents de l’Apel.

Vous avez choisi de soutenir officiellement cette réforme sans consulter vos adhérents. Comment une association, qui défend le rôle des parents comme premiers et ultimes éducateurs de leurs enfants, peut-elle prendre une décision aussi importante sans consulter les parents d’élèves ? Vous avez trahi notre confiance. Vous le savez, cette réforme qui sacrifie l’enseignement des savoirs fondamentaux sur l'autel de l'idéologie est rejetée par la majorité des parents.

Cette affaire survient alors même que de nombreux parents sont de plus en plus inquiets sur les orientations de l’Apel nationale. Par exemple, le journal de l’Apel consacre 4 pleines pages sur la sexualité de nos adolescents sans autre conseil aux parents que celui de ne surtout pas leur en parler et de confier cette mission aux médecins. Par ailleurs, l’association acquiesce à la mise en place d’une Charte de la laïcité alors même que l’Enseignement Catholique est par nature confessionnel.

L'Apel nationale est l'unique association reconnue par l'Enseignement Catholique pour porter la voix des parents auprès des pouvoirs publics. Les membres siégeant dans les instances nationales de l'Apel ne sont pas élus directement par les parents. L'adhésion à l’Apel, dont beaucoup de parents sont membres sans vraiment le savoir, rapporte chaque année près de 11 millions d'euros aux instances nationales, académiques et départementales de l'Apel. Il est temps que les parents d’élèves aient leur mot à dire.

Dialogue confisqué, transparence refusée, monopole exercé : vous êtes en train de créer les conditions d’une fracture entre l’Apel nationale et les parents d’élèves.

C’est pourquoi nous vous demandons solennellement:

  • de retirer votre soutien à la réforme du collège, donné sans consultation préalable des adhérents ;
  • de lancer une vaste consultation de tous les parents, tant sur la réforme du collège que sur celle des programmes ;
  • de lancer une enquête auprès de tous les parents sur leurs attentes en matière de gouvernance de l’association.

Faudra-t-il une autre association pour représenter vraiment les parents d'élèves ? Nous n'osons le croire...

Nous espérons vivement que vous aurez à coeur de prendre en compte l'avis de tous les parents.

Nous vous prions d'agréer, Madame la Présidente, l'expression de nos salutations distinguées.

Des parents de l'Enseignement Catholique, « premiers et ultimes éducateurs de leurs enfants ».

[Votre Nom]

Retirez votre soutien à la réforme du collège et lancez une consultation des parents

Signez cette pétition maintenant!

020.000
  10.658
 
10.658 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 20.000 signatures.