Le massacre des Afrikaners doit cesser !

Sauvons les Afrikaners

 

Le massacre des Afrikaners doit cesser !

010.000
  3.588
 
3.588 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.

Le massacre des Afrikaners doit cesser !

Aucun média, aucune organisation internationale ni même l'ONU ne se préoccupe réellement du problème sud-africain… Et pourtant, un massacre a lieu depuis plusieurs années.

Depuis 1994, date de l'arrivée de l'ANC (Congrès national africain) au pouvoir, la plupart des sources s'accordent pour estimer à 4 000 le nombre de fermiers blancs assassinés. D’autres chiffres plus alarmants sont souvent annoncés par des associations de fermiers.

En 2016, on dénombrait 345 attaques de fermes (près d’une par jour), et 70 meurtres, selon l’organisation AfriForum. Ce sujet est tabou et est peu traité par les médias nationaux comme internationaux.

Samedi 25 novembre 2017, des centaines de fermiers, blancs pour la plupart, ont marché jusqu’au siège du gouvernement sud-africain pour protester contre une vague de meurtres qui viserait leur communauté dans les zones rurales. « Les fermiers sont torturés jusqu’à la mort dans leurs fermes, dans des proportions inhabituelles ». 

Selon AfriForum, la commission d'enquête de l’ANC a constaté qu'au moins 6 122 attaques de fermes et 1 254 assassinats avaient eu lieu entre 1991 et 2001. Les meurtres sont classés en « violences extrêmes ». Selon l’ONG AfriForum, le taux de mortalité des fermiers est de 156 pour 100.000. Contre 34 pour 100.000 pour le reste de la population, selon les calculs de la BBC. Par conséquents, les agriculteurs blancs seraient 4,5 fois plus touchés par le crime. 

Le nouveau Président de la République veut exproprier les fermiers blancs sans compensations. «L'ANC va proposer un amendement de la Constitution qui précise de manière plus claire et explicite les modalités exactes de l'expropriation des terres sans compensation».

Fin août 2018, le Président des États-Unis a critiqué la réforme agraire.... Le gouvernement la suspend donc, mais pour combien de temps ? 

 

Julius Malema est député, ancien Président des jeunes de l’ANC qui a fondé aujourd’hui un nouveau parti politique qui dispose d’une structure idéologique claire : la haine des Afrikaners.

En 2011, il est filmé en train de scander «Tuez les Boers, tuez les fermiers». En 2016, à la sortie du tribunal où il est accusé d'inciter les militants de son parti à aller occuper illégalement les terres possédées par des fermiers blancs, il déclare: «Ces terrains doivent être expropriés sans aucune compensation. Les colons européens sont venus et ont massacré des Africains pacifistes comme des animaux.  Et de poursuivre: Nous n'appelons pas au massacre des Blancs, du moins pour l'instant.» 

En 2018, le Premier ministre Australien Peter Dutton s’est soucié du sort des Afrikaners en déclarant que «les fermiers blancs sont persécutés et [ils méritent] une attention spéciale». L’australie va donc accueilleur des réfugiés Afrikaners en délivrant des visas humanitaires.

 

« Le gouvernement a du mal à admettre la réalité. Très souvent, ces attaques sont classées comme des cambriolages ayant mal tourné . Donc, statistiquement, elles n'existent pas. Mais quand on voit l'extrême brutalité dont font preuve les assaillants, on sait bien que ce n'est pas ça. Il y a une évolution dans leur modus operandi. La fréquence des attaques augmente, comme le nombre d'agresseurs, mais la nature du crime change aussi. En plus des actes de viol ou de torture, on remarque parfois des violences post mortem et des profanations du corps des victimes », précise l'ancien lieutenant-colonel de la police sud-africaine Sakkie.


Sources : 

https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2017/12/05/en-afrique-du-sud-des-f...
https://www.afriforum.co.za/farm-murders-fed-up-letter/  
http://geopolis.francetvinfo.fr/meurtres-de-fermiers-blancs-sud-africain...
https://fr.sputniknews.com/international/201808011037464635-afrique-sud-...
https://parismatch.be/actualites/societe/15392/afrique-du-sud-fermiers-b...
http://premium.lefigaro.fr/international/2017/03/03/01003-20170303ARTFIG...



+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Non au Massacre des Afrikaners

A l'attention de Monsieur Mohamed Laqhila,  Président du groupe d'amitié France-Afrique du Sud, 

Je voudrais vous informer par cette lettre de la situation catastrophique des fermiers en Afrique du Sud. Aucun média, aucune organisation internationale, ni même l’ONU ne se préoccupe réellement du problème sud-africain… Et pourtant, un massacre a lieu depuis plusieurs années.

Savez-vous que depuis 1994, date de l’arrivée de l’ANC (Congrès national africain) au pouvoir, la plupart des sources s’accordent pour estimer à 4 000 le nombre de fermiers blancs assassinés.

En 2016, on dénombrait 345 attaques de fermes (près d’une par jour), et 70 meurtres, selon l’organisation AfriForum. Ce sujet est tabou et est peu traité par les médias nationaux comme internationaux.

Selon AfriForum, la commission d’enquête de l’ANC a constaté qu’au moins 6 122 attaques de fermes et 1 254 assassinats avaient eu lieu entre 1991 et 2001. Les meurtres sont classés en « violences extrêmes ». 

Le nouveau Président de la République, Cyril Ramaphosa ; veut exproprier les fermiers blancs sans compensations. « L’ANC va proposer un amendement de la Constitution qui précise de manière plus claire et explicite les modalités exactes de l’expropriation des terres sans compensation ».

La communauté afrikaner s’exile de plus en plus vers l’Australie, la Nouvelle-Zélande et maintenant la Russie. La France souhaite-t-elle développer une politique vis-à-vis de la communauté afrikaner ? Votre groupe d’études sensibilise-t-il les autres parlementaires sur cette thématique.

Je reste à votre disposition pour davantage d’informations.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Salutations,
[Votre Nom]

Le massacre des Afrikaners doit cesser !

Signez cette pétition maintenant!

010.000
  3.588
 
3.588 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.