L'ONU doit reconnaître le génocide des chrétiens d'Orient

Si les hommes se taisent, les pierres crieront

 

L'ONU doit reconnaître le génocide des chrétiens d'Orient

050.000
  27.722
 
27.722 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

L'ONU doit reconnaître le génocide des chrétiens d'Orient

Tous les régimes sanglants, à travers les siècles, ont en général, cherché à dissimuler leur violence. Mais concernant DAESH, la violence est mise en avant. Pire, c’est leur support de communication: décapitations, torture, amputations, viols, mise en esclavage. Le tout filmé et diffusé dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Alors comment pourrons-nous dire, plus tard, que nous ne savions pas ?

Le Parlement européen a voté une résolution qualifiant de « génocide » les crimes commis sur les chrétiens d’Irak et de Syrie par l’État islamique. Le jeudi 4 février 2016, les eurodéputés ont adopté une résolution sur « le massacre systématique des minorités religieuses par DAESH, en Irak et en Syrie ». Le texte stipule que DAESH « commet un génocide contre les chrétiens, les Yézidis et d’autres minorités religieuses ou ethniques qui ne partagent pas son interprétation de l’islam ».

Par ce texte, les parlementaires ont demandé à l’Union européenne, d’instituer un représentant spécial permanent pour la liberté de religion et de conviction, et au Conseil de sécurité des Nations- Unies, de prendre des mesures « pour que ces actes soient qualifiés de génocide ».

Le  7 mars 2016, le Secrétaire d’Etat américain aux affaires étrangères, Monsieur John Kerry a lui aussi accusé DAESH de commettre un génocide contre les chrétiens d'Orient.

Qu’est-ce qu’un génocide ?

Le génocide est puni par la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, adoptée par l'Assemblée générale des Nations-Unies le 9 décembre 1948. Il est défini ainsi:

«Le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel : meurtre de membres du groupe ; atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ; soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ; mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ; transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe».

En quoi l’utilisation du mot « génocide » est-elle légitime ?

Il est souvent très compliqué de prouver « l’intention de détruire ». Mais en ce qui concerne les chrétiens d’Orient, il existe plusieurs déclarations officielles de l’État islamique exprimant, de manière incontestable, la volonté de détruire les « croisés » et les « adorateurs de la Croix ». Aujourd’hui, le nombre des chrétiens a chuté de 1,25 million à 500 000 en Syrie et de 1,4 million à moins de 275 000 en Irak, et ce en quelques années seulement.

Combien de temps allons-nous encore attendre ? Combien de meurtres, de viols, d’amputations, de mise en esclavage et de personnes brulées vives ?

Cette pétition est portée et soutenue par des personnes, des organisations et des associations d’horizons politiques et culturels différents.

CitizenGO les remercie pour leur engagement à défendre les chrétiens d’Orient et les minorités.

 

Les Poissons Roses (PS), Sens Commun (LR), Jean-Pierre Brard (ancien député PCF de la Seine-Saint-Denis et Maire de Montreuil), Jean-Christophe Fromantin (Député des Hauts-de-Seine, Vice-Président du groupe d'étude sur les Chrétiens d'Orient et Président de ExpoFrance 2025, Le collectif Horizon, Avenir pour tous, l’Institut Montalembert, Saïd Oujibou (Président de l’UNACF), Virginie Tellenne (Frigide Barjot, Présidente de l’APT), Ludovine de la Rochère (Présidente de LMPT), Guillaume de Prémare (Délégué général Ichtus), Jean-Baptiste Maillard ( Secrétaire général de Lights in the Dark), Caroline Wallet (Conseiller municipal), Xavier Bongibault, Philippe de Saint-Germain (Fondateur de la revue Liberté politiques), Les Gavroches, Cyrano.net, Ichtus, Tous chrétiens d’Orient, l’Observatoire Socio-Politique du diocèse de Fréjus-Toulon, P. Louis-Marie Guitton, Philippe de Roux (PS), Alban Gérard (Gavroches), Arnaud Bouthéon (LR),  Bruno de Saint-Chamas, Laurence Tcheng, Clotilde et Christophe Brossollet (Les Gavroches), Falk van Gaver (journaliste, auteur de Taybeh, dernier village chrétien de Palestine aux Editions du Rocher 2015, prix de l'Œuvre d'Orient 2016), Jean-Baptiste d'Albaret (Rédacteur en chef de Politique magazine), Patrice de Plunkett (journaliste et essayiste), Marie-Gabrielle Ménager (Forum Wahou), Les Mères Veilleuses, Les Journées Paysannes, Véronique Besse (Députée et co-présidente du groupe d'étude sur les Chrétiens d'Orient), Valérie Boyer (Députée et Maire des 11e et 12e arrondissements de Marseille), Jean-Frédéric Poisson (Député, Président du Parti chrétien-démocrate, et Vice-président du groupe d'étude sur les Chrétiens d'Orient), Monseigneur Dominique Rey (Evêque de Fréjus-Toulon), Axel Rokvam (fondateur des Veilleurs, le Collectif des femmes contre la barbarie, Charles Beigbeder (Entrepreneur et élu de Paris), Cédric de La Palme (Entrepreneur).

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

SI LES HOMMES SE TAISENT, LES PIERRES CRIERONT

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères,

Nous vous prions de bien vouloir présenter au Parlement français, conformément à l’article 34-1 de la Constitution de la République, une Résolution reconnaissant, au nom du peuple français, le génocide des chrétiens et des autres minorités, génocide actuellement en cours en Orient.

Nous vous demandons également, de présenter une Résolution, au nom de la France, auprès de l’Organisation des Nations-Unies, Résolution qui pourrait prendre la forme suivante:

 (1) les atrocités perpétrées par l'ISIL contre les chrétiens, Yézidis, et d'autres minorités ethniques et religieuses en Irak et en Syrie constituent des crimes de guerre, crimes contre l'humanité et un génocide;

(2) Tous les gouvernements, y compris la France, et les organisations internationales, y compris l'ONU et le Bureau du Secrétaire général, devrait appeler les atrocités commises par l'ISIL par leurs noms légitimes: crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide;

(3) les Etats membres de l'ONU devraient coordonner de toute urgence des mesures visant à prévenir d'autres crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide en Irak et en Syrie, et punir les responsables de ces crimes en cours par la collecte et la conservation des preuves et, si nécessaire, la mise en place de tribunaux opérationnels appropriés;

(4) le Royaume hachémite de Jordanie, la République libanaise, la République de Turquie, et le gouvernement régional du Kurdistan en Irak doivent être  félicités et soutenus dans leurs efforts pour abriter et protéger ceux qui fuient les violences de l'ISIL et d'autres combattants, jusqu'à ce qu'ils puissent retourner en toute sécurité dans leurs foyers en Irak et en Syrie;

(5) la guerre civile syrienne prolongée a contribué à la croissance de l'ISIL et continuera à le faire aussi longtemps que ce conflit se poursuivra.

Monsieur le Ministre, la France et le monde entier ont besoin de vous en cette période tragique de l’Histoire. Il vous revient, parce que vous êtes français, de monter à la tribune des Nations-Unies et de dire la vérité, comme l’a fait, dans d’autres circonstances, votre prédécesseur, Monsieur Dominique de Villepin, le 14 février 2003 devant le Conseil de sécurité, à New York.

Il n’en va pas seulement de votre honneur ou de celui de la France, Monsieur le Ministre. Il en va également de celui de l’ensemble du monde civilisé. Il en va surtout de la vie ou de la mort de millions de personnes, dont le seul crime est d’exister, et d’être ce qu’ils sont.

Si vous ne le faites pas en tant que chrétien ; si vous ne le faites pas en tant que français ; si vous ne le faites pas non plus en tant que personne humaine ; faites-le en tant que père et grand-père.

Sinon, un jour ou l‘autre, un de vos petits-enfants vous demandera: comment as-tu pu laisser faire ça ?

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l'assurance de mes respectueuses salutations.

Salutations,
[Votre Nom]

L'ONU doit reconnaître le génocide des chrétiens d'Orient

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  27.722
 
27.722 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.