Face à l’Islamisme, la France ne doit pas céder

Non à l'islamisation de la France

 

Face à l’Islamisme, la France ne doit pas céder

015.000
  12.139
 
12.139 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 15.000 signatures.

Face à l’Islamisme, la France ne doit pas céder

Ces dernières semaines, à la suite de la polémique de la femme voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’Islam politique a lancé une nouvelle offensive. Tous les mots ont été dévoyés et utilisés pour les victimiser. Les mots de laïcité et de République ont été totalement retournés et sont utilisés par une partie de l’intelligentsia, de gauche et même de droite pour défendre l’Islam au nom de la « Liberté » du « Pas d’amalgames » de l’« Islamophobie » et mettant sur un pied d’égalité islam et Christianisme en France.

Or, tout ce que la loi de 1905 n’a pas autorisé pour le catholicisme, est autorisée pour l’Islam. Il est important de rappeler qu’en 2000, le Président de l’Assemblée nationale avait demandé à un prêtre d’enlever sa croix et à une religieuse d’enlever son voile afin de pouvoir assister aux débats au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale !

  • Il est plus facile de se faire obéir d’un prêtre et d’une religieuse que des islamistes
  • Il est important de rappeler qu’en 2000, la loi sur le port de signes religieux ostensibles n’existait pas (2004).
  • Il aurait beaucoup à dire sur une croix et le voile d’une religieuse, comme signe ostensible, dans notre France chrétienne…
  • Que l’on soit croyant, chrétien, musulman ou athée, c’est un fait historique. Quel homme de gauche dirait que l’Islam n’est pas un élément culturel et historique fondateur de l’Arabie Saoudite ou du Maroc ?

Dans son entretien dans Valeurs actuelles, le Président de la République lui-même a reconnu que cette femme au conseil régional de Franche-Comté est une militante islamiste et portait un voile chariatique.

L’islam tue en France

En France, les intellectuels comparent le Christianisme et l’islam. Nous passerons sur les 1500 ans de Christianisme en France. Au-delà de cela, l’Islam n’est pas seulement une religion, c’est UNE LOI, c’est un mode de vie, le tout est régi par la charia, tout bon musulman doit suivre le Coran, qui place la loi de Dieu, au-dessus des lois de la France ou d’un pays tiers !

Ce qui n’est pas le cas du Christianisme ou du judaïsme.

  • Il est important de rappeler que depuis l’attentat de la rue des rosiers à Paris, le 9 août 1982, jusqu’à celui de la préfecture de police de Paris, le 3 octobre 2019, 292 personnes ont été tuées lors de 26 attaques islamistes.
  • Sur cette période, 263 l’ont été depuis les tueries de Mohammed Merah en 2012. 753 personnes ont trouvé la mort en Europe entre 2000 et 2018, Européens ou extra-communautaires.
  • Nous ne parlons pas de blessés

La France, terre de mission pour l’Islam

Youssouf al-Qaradawi, l’un des principaux prédicateurs de l’Union des organisations islamiques européennes déclarait en 2002 :

« Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques nous vous dominerons ».

La France est devenue terre d’islam comme le démontre Gilles Kepel, dans son livre Jihad (2003). « les organisations islamistes qualifièrent l’Europe, à partir de 1988, de “dar el islam” (terre d’Islam), puisque des musulmans en grand nombre en étaient devenus citoyens. Ils devaient donc pouvoir s’y organiser en communauté islamique appliquant les règles de la chari’a et intervenir comme tels dans l’ordre politique ».

Philippe Bilger, ancien magistrat, dans le billet déposé sur son blog le 6 octobre 2019 remarquait :

« Il est clair pourtant qu’on ne peut plus se contenter de cette posture mi-chèvre mi-chou, d’attentisme lâche et mou… On ne peut pas vivre, cohabiter, comme si on ne savait pas que la deuxième religion de France, dans son expression furieuse, est mortifère et l’a tragiquement prouvé. … Ma certitude fondamentale est en tout cas que notre faiblesse à faire respecter nos lois et tout ce qui fonde notre démocratie aggrave les dangers que nous prétendons combattre. Nous luttons mal contre un ennemi plus fort que nous ».

Mardi 29 octobre 2019, dix points ont été publiés par un communiqué, émanant du conseil religieux du CFCM (Conseil Français du Culte musulman). D’abord, le texte « rappelle que le port du voile est une prescription religieuse, mais celles qui ont décidé de s’en affranchir ne sont pas moins musulmanes et restent dans la communauté des croyants ».

Cela marque une évolution du discours du CFCM qui en France, n’avait jamais parlé de prescription religieuse pour le port du voile.

Plus globalement, ce communiqué du CFCM dénote une attitude très offensive de la communauté musulmane puisqu’on y dénonce, dès la première phrase, « l’hystérie islamophobe agressive, voire criminelle qui s’est installée dans notre pays ». À aucun moment ni à aucun niveau n’apparaît une éventuelle responsabilité de la communauté musulmane en France… Pourtant, il y aurait des choses à dire.

Face aux offensives de l'Islam politique, la France ne doit pas reculer et au contraire, affirmer ce qu'elle est.

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La France ne doit pas céder face à l'islamisation

Monsieur le Président de la République,

Vous avez déclaré que le voile dans l’espace public n’est pas votre affaire. Je peux comprendre que vous ayez des dossiers plus importants que la façon dont s'habillent les Français.

Or il ne s’agit pas que d’un choix vestimentaire dont nous parlons, mais bien d’une civilisation, d’un mode de vie étranger à la France qui cherche à s’imposer à nous.

Le voile n’est pas le symbole de la liberté ou de la laïcité comme veulent nous le faire croire les islamo-gauchistes. Il s’agit d’une « prescription religieuse » qui est imposée aux musulmanes. En France, de nombreuses femmes sont obligées de porter le voile chariatique afin de ne pas être agressées sur la voie publique. Dois-je vous parler du combat de ces millions de femmes musulmanes qui se battent pour ne pas être obligées de le porter ?

En 2002, le prédicateur islamiste influent, Youssouf al-Qaradawi, déclarait : « Avec vos lois démocratiques, nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques, nous vous dominerons ». Gilles Klepel dans son livre « Djihad » précisait que la France est devenue une terre de mission pour l’Islam politique.

Or l’Islam n’a rien à voir avec le Christianisme. Outre les 1500 ans de Christianisme qui ont fait la France, l’Islam n’est pas seulement une religion. C’est aussi une loi et un mode de vie. Cette loi, la charia est au-dessus des lois de la République pour les musulmans qui respectent le coran.

De nombreux versets du Coran appellent aux meurtres des chrétiens, des juifs et des non-musulmans. On peut bien voir quel est le sort des non-musulmans en terre d’Islam.

En tant que Président de la République, il est de votre devoir d’imposer les lois de la République française à l’ensemble des Français et sur l’ensemble des territoires. Comme Napoléon avait pu le faire en 1807 aux Français de confession juive, il est de votre devoir d’imposer à l’Islam des règles à respecter, afin que cette religion soit compatible avec la France, pays européen de tradition chrétienne et aux cultures grecques et latines.

Je vous prie, Monsieur le Président de la République, d’accorder l’expression de ma considération la plus distinguée.

Salutations,
[Votre Nom]

Face à l’Islamisme, la France ne doit pas céder

Signez cette pétition maintenant!

015.000
  12.139
 
12.139 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 15.000 signatures.