Refusons le Mécanisme Européen de Stabilité

Une tragédie annoncée pour la France

 

Refusons le Mécanisme Européen de Stabilité

05.000
  4.676
 
4.676 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 5.000 signatures.

Refusons le Mécanisme Européen de Stabilité

Explications en vidéo

Face à la grave crise économique qui ébranle notre pays, quelques rares médias nous apprennent le 24 mars dernier que Bruno Le Maire en appelle à l’activation du Mécanisme Européen de Stabilité (MES). Sans attendre, par la voix d’un communiqué de presse de son Président Jean-Frédéric POISSON, la Parti Chrétien-Démocrate (PCD) a alerté les Français sur les terribles conséquences du déclenchement d’un tel dispositif qui plongerait la France dans une situation comparable à celle de la Grèce.

Créé en 2012, ce mécanisme d’assistance prétend soutenir l’économie de pays en difficulté mais leur impose en réalité « une stricte conditionnalité […] sous la forme notamment de programme d’ajustement macroéconomique ». Ce qu’il faut traduire par « mise en place d’une politique d’austérité avec la perte complète de notre souveraineté ».

Par l’exemple de la Grèce, on connait bien la trame de cette tragédie classique en cinq actes :

  •  La France en appelle à la solidarité européenne.
  •  L’Union européenne accepte de lui prêter de l’argent (qu’elle perçoit de la part des Etats membres, donc de la France !).
  •  En contrepartie, la France se voit imposer des mesures d’austérité et des réformes drastiques. C’est le troisième acte dont l’Allemagne, garante de l’orthodoxie budgétaire de l’Union, est le personnage principal.
  •  Les Français subissent alors à leur tour ce qu’ont subi les Grecs avant eux : suppression brutales des services publics, diminution de leur niveau de vie, accroissement des violences, etc. Pour autant, leurs dirigeants se lavent les mains de cette situation, se délestant de leur responsabilité sur l’Union européenne.
  •  Enfin vient le dénouement : Berlin, devenu seul maître à bord, assure sa domination sur l’ensemble de l’Union.

Le PCD, profondément inquiet des conséquences qu’aurait l’activation du Mécanisme Européen de Stabilité pour notre pays, appelle les Français à faire savoir leur opposition à ce dispositif dramatique, anti-social et anti-démocratique.

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Non au Mécanisme Européen de Stabilité

A l’attention du Premier Ministre,

Monsieur le Premier Ministre,

Le 24 mars dernier des médias faisaient connaître le souhait de votre ministre Bruno Lemaire de voir déclenché le Mécanisme Européen de Stabilité (MES). Peu connu du grand public bien que déjà appliqué pour la Grèce, ce dispositif promet aux Français qui en ignorent tout, de supporter de graves mesures d’austérité conditionnées à son déploiement, et à la France de perdre encore un peu plus de sa souveraineté déjà scandaleusement diminuée.

Nous n’acceptons pas que la crise sanitaire avec le suivi de sa gestion omniprésent dans les médias occulte ce type de décisions prises dès lors à l’insu d’une opinion prostrée et focalisée sur le court-terme. Nous refusons tout autant que la politique eurocrate continue son travail de sape contre les nations, contre la France, au travers de ce Mécanisme Européen de Stabilité.

Par la présente, nous vous demandons donc de revoir les intentions de votre gouvernement sur le déclenchement du MES, et de trouver si nécessaire des solutions économiques et financières respectueuses de notre Pays et de son intégrité. Et à tout le moins de ne rien faire aboutir sans que les Français aient pleinement pu émettre un avis éclairé sur ce projet sous la forme d’un référendum.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma considération la plus distinguée.

[Votre Nom]

Refusons le Mécanisme Européen de Stabilité

Signez cette pétition maintenant!

05.000
  4.676
 
4.676 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 5.000 signatures.