Sauvons nos églises

Nos églises sont en danger

 

Sauvons nos églises

Sauvons nos églises

010.000
  6.816
 
6.816 signé. Atteignons 10.000!

Le patrimoine religieux en France est en danger :Entre 2 500 et 5 000 églises pourraient disparaître d'ici 2030 si aucun plan de sauvegarde n'est lancé MAINTENANT.

Au-delà du patrimoine, ces églises ont un sens sacré pour nous. Nous, les chrétiens, souffrons non seulement des terribles conséquences du manque d'entretien, mais aussi parce que nos églises deviennent la cible de voleurs, de délinquants, qui n'hésitent pas à voler et à souiller nos lieux de culte. 

Il suffit de voyager et de se rendre en Espagne ou en Pologne pour constater l'excellent entretien des églises dans ces pays. La situation est différente en France avec la loi de 1905, mais l'État doit faire d'énormes efforts pour sauver nos églises ! Aidez-moi à sauver notre patrimoine chrétien ! 

Ce rapport sur l’état du patrimoine religieux en France, mené par le sénateur des Hauts-de-France Pierre Ouzoulias (PCF) et la sénatrice de l’Ardèche Anne Ventalon (LR), a été publié mercredi 6 juillet précise que

L’état des églises dépend de plusieurs factures. Les églises construites avant 1905 et qui appartiennent aux collectivités locales sont en bien meilleur état que celles détenues par l’Église construites après cette date. En effet, les premières ont plus de moyens pour conduire les travaux nécessaires à la restauration des édifices religieux. Les églises les plus menacées sont plus particulièrement celles datant du XXe siècle pour leur faible intérêt culturel et leurs matériaux de mauvaise qualité, rendant les frais de restauration particulièrement onéreux. Ainsi, l’Observatoire du patrimoine religieux estime que 2 500 à 5 000 édifices sont menacés de démolition d’ici 2030.

Comme le précise le Sénateur communiste Pierre Ouzoulias « “Le patrimoine religieux ne doit pas être exclu de la société… On ne peut comprendre la société sans comprendre son rapport au culte et au religieux”.

Stéphane Bern, auditionné par la commission du Sénat précise qu’il s’est dit “dit ‘choqué par le nombre de petites églises de nos campagnes en état de déréliction avancé… constate comme vous une déchristianisation du pays qui fait que les églises ne sont plus fréquentées et quand elles ne sont plus fréquentées, elles ne sont plus entretenues’.

Comme il le précise, Qu’on soit religieux ou qu’on ne le soit pas, ce patrimoine c’est notre histoire et on n’a pas le droit de l’abandonner. Aujourd’hui, il y a 45 000 emplois qui sont liés à ces métiers d’art et qu’on est en train de perdre pour certains

010.000
  6.816
 
6.816 signé. Atteignons 10.000!

Complétez votre signature

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
We process your information in accordance with our Privacy Policy and Terms of Service

Il faut sauver nos églises

À l’attention du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin,

Monsieur le Ministre,

Un rapport sur l’état du patrimoine religieux en France, mené par le sénateur des Hauts-de-France Pierre Ouzoulias (PCF) et la sénatrice de l’Ardèche Anne Ventalon (LR), a été publié mercredi 6 juillet. Dressant un tableau particulièrement sombre de la situation, il avance qu’entre 2 500 et 5 000 églises pourraient disparaître d’ici à 2030 si aucun plan de sauvegarde n’est lancé.

Il est nécessaire que vous preniez l’ampleur de ce problème et que vous preniez les mesures nécessaires pour que les églises de France soient sauves.

Je vous remercie prie d’accorder, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération

[Votre Nom]

Il faut sauver nos églises

À l’attention du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin,

Monsieur le Ministre,

Un rapport sur l’état du patrimoine religieux en France, mené par le sénateur des Hauts-de-France Pierre Ouzoulias (PCF) et la sénatrice de l’Ardèche Anne Ventalon (LR), a été publié mercredi 6 juillet. Dressant un tableau particulièrement sombre de la situation, il avance qu’entre 2 500 et 5 000 églises pourraient disparaître d’ici à 2030 si aucun plan de sauvegarde n’est lancé.

Il est nécessaire que vous preniez l’ampleur de ce problème et que vous preniez les mesures nécessaires pour que les églises de France soient sauves.

Je vous remercie prie d’accorder, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération

[Votre Nom]