Les Précurseurs

Portrait de Les Précurseurs
Les Précurseurs Les Précurseurs 

En réaction à la promulgation de la loi Santé, qui a :

supprimé le délai de réflexion avant l’IVG,
permis aux sages-femmes de pratiquer des IVG médicamenteuses,
obligé les Agences régionales de santé (ARS) à définir un programme régional pour améliorer l'accès à l'IVG,
financé la prise en charge à 100% de l’ensemble du parcours IVG,
...plusieurs évêques dénoncent une fuite en avant et refusent que soient opposés dans ce débat le droit des femmes et le droit des enfants.

Ils appellent "au droit à la vie pour tous. Et au droit à l’avis".

Gleeden continue inlassablement ses campagnes immorales avec l'aval inconditionnel de la RATP.
Cette dernière contrevient de manière inexplicablement paradoxale à sa politique civique à travers ses multiples campagnes "restons civils sur toute la ligne".
Dans un monde où le mensonge et la fraude semblent prédominer comme le rappelle l'exemple actuel de Volkswagen, avec son scandale des moteurs diesel qui échappent aux tests antipollution, la RATP ne peut ignorer l'affaire récente d'Ashley Madison, le cousin américain de Gleeden.

La loi de santé de Marisol Touraine, après un vote favorable en première lecture le 11 avril dernier où seulement 35 députés étaient présents, sera présentée au vote solennel à l'Assemblée Nationale le mardi 14 avril.
Cette loi, véritable fourre-tout sans cohérence, renforçant le contrôle de l’Etat et déresponsabilisant le patient, a suscité une opposition frontale de l’ensemble du corps médical et de nombre de citoyens inquiets de la pérennité de notre système de santé chaque jour plus onéreux.
Cette Loi est dangereuse et immorale.

VICTOIRE ! En ce weekend Pascal, nous avons vu un certain nombre d'hommes politiques, de gauche, de droite, verts... soutenir les chrétiens persécutés en Orient. Et la RATP revenir sur sa décision !
Les politiques condamnent la RATP : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/04/01016-20150404ARTFIG0...

Très important !

Madame Monique Baujard, Directrice du Service national famille et société de la conférence des évêques de France, prend de nombreuses libertés avec le Magistère de l’Eglise.