Le Parlement européen va voter sur le "droit à l'avortement"

Le Parlement européen a déjà dit que l'avortement ne relève pas de la compétence de l'UE

 

Le Parlement européen va voter sur le "droit à l'avortement"

0200.000
  184.078
 
184.078 persone hanno firmato. Aiutaci a raggiungere l'obiettivo 200.000 firme.

Le Parlement européen va voter sur le "droit à l'avortement"

Cette campagne est la suite de la campagne ouverte le 15 janvier contre le rapport Tarabella, qui a déjà récolté 60 413 signatures.

Le Parlement européen s’apprête à se prononcer et à voter sur deux rapports qui contiennent des paragraphes favorisant un prétendu « droit à l'avortement ». Si ces paragraphes sont adoptés, le Parlement européen pourrait à la fois exprimer son soutien à l'avortement au nom de l'UE et outrepasser les compétences de l'UE, piétinant ainsi le principe de subsidiarité.

Le 10 Décembre 2013, le Parlement européen a rejeté le rapport Estrela sur la « santé sexuelle et reproductive et les droits génésiques » (SDSR). A sa place, les membres du Parlement européen ont adopté une résolution qui réaffirme le principe de subsidiarité et clairement déclaré que « la formulation et la mise en œuvre des politiques sur la SDSR et sur l'éducation sexuelle dans les écoles est une compétence des États membres ».

Le message est clair : l'UE n’est pas compétente pour statuer sur des questions telles que l'avortement ou l'éducation sexuelle dans les écoles. Ce sont des compétences nationales et, en aucun cas, des questions qui doivent être arrêtées à Bruxelles.

Des centaines de milliers de citoyens se sont opposés au Rapport Estrela en 2013 ! Une victoire importante en faveur de la dignité humaine, de la subsidiarité et de l'expression populaire !

Un pas important a été remporté par cette victoire : grâce à la mobilisation des citoyens à travers le continent européen, le Parlement européen a rejeté une tentative majeure de promotion d’un « droit à l'avortement » au niveau de l'UE.

Cependant, deux rapports contestent actuellement le principe de subsidiarité en ce qui concerne « la SDSR » en poussant l'un des principaux points du rapport Estrela, à savoir un « droit à l'avortement ».

Le « Rapport Tarabella » : M. Tarabella est le rapporteur du rapport annuel du Parlement européen sur l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'Union européenne. Un rapport annuel similaire a été rejeté en 2014, alors connu comme le « rapport Zuber ». Ce rapport : « Maintient que les femmes doivent avoir le contrôle sur leur santé et les droits sexuels et reproductifs, notamment en ayant un accès facile à la contraception et à l'avortement » (paragraphe 45).

Le geste de M. Tarabella est incohérent car le Parlement européen a déjà statué qu'il n’y a pas compétence de l'UE sur la question de l'avortement. Néanmoins, au cours des réunions du Parlement européen sur les droits de la femme et de l'égalité entre les sexes, il a déclaré sa détermination à promouvoir un « droit à l'avortement ». Il est donc nécessaire de réaffirmer ce que le Parlement européen a déclaré le 10 Décembre 2013.

Le « Rapport Panzeri » : le rapport annuel sur les droits humains et la démocratie dans le monde en 2013 et la politique de l'Union européenne sur la question, présenté par l'eurodéputé italien Pier Antonio Panzeri du groupe S & D, « demande à l'UE et ses États membres de reconnaître (...) le droit d'accéder à la planification familiale volontaire et à l'avortement sans risque et légal » (paragraphe 136).

Une fois de plus les citoyens de l'UE doivent faire entendre leur voix pour sauvegarder le principe de subsidiarité et empêcher le Parlement européen nouvellement élu d'adopter non pas un, mais deux rapports qui incluraient un « droit à l'avortement ».

Ne laissez pas l'UE  soutenir l'avortement !

La FAFCE vous invite à signer cette pétition pour envoyer un signal fort et uni des citoyens au Parlement européen avant les votes qui auront lieu au cours de la plénière du Parlement européen à Strasbourg les 10 et 12 Mars.

Le texte intégral du rapport Tarabella

Le texte intégral du rapport Panzeri

Consultez notre première campagne contre le rapport Tarabella

+ Letter to:

Firma subito questa petizione!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Per firmare seleziona una voce:
Trattiamo i tuoi dati personali in conformità con la nostra Informativa sulla privacy e ai nostri Termini di servizio.Firmando la presente accetta i Termini di Uso e la Policy della Fondazione CitizenGO, e accetta di ricevere in futuro altre comunicazioni sulle nostre attività e campagne. Può ritirare il consenso prestato in qualsiasi momento e senza alcun impegno. Grazie.

Respecter la subsidiarité et le droit à la vie

Madame, Monsieur le député européen,

Des centaines de milliers de citoyens ont exprimé leur préoccupation au sujet du rapport Estrela en 2013. Leurs voix ont été entendues : le 10 Décembre 2013, le Parlement européen a adopté une résolution qui établit clairement les limites de la compétence concernant la « santé sexuelle et reproductive et les droits génésiques ». La résolution a déclaré que « la formulation et la mise en œuvre des politiques sur la SDSR et sur l'éducation sexuelle dans les écoles est une compétence des États membres ».

Néanmoins, cette position est maintenant contestée par deux rapports : l'un sur l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'Union européenne - 2013, présenté par votre collègue Marc Tarabella (S & D), et le rapport annuel sur les droits humains et la démocratie dans le monde en 2013 et la politique de l'Union européenne sur la question, présenté par Pier Antonio Panzeri (S & D).

En tant que citoyen de l'UE, je vous demande de ne pas permettre au Parlement européen d’outrepasser sa compétence et de se tenir en faveur de la subsidiarité qui est un principe fondateur de l'Union européenne.

Je vous prie de rejeter les paragraphes qui favorisent un « droit à l'avortement » (paragraphe 44 et 45 dans le rapport Tarabella ; Paragraphe 136 dans le rapport Panzeri) ; si ceux-ci ne sont pas rejetés, je vous invite à rejeter le rapport dans le vote en plénière.

[Il tuo nome]

Le Parlement européen va voter sur le "droit à l'avortement"

Firma subito questa petizione!

0200.000
  184.078
 
184.078 persone hanno firmato. Aiutaci a raggiungere l'obiettivo 200.000 firme.