Non à la suppression des traditions religieuses dans l'armée

Oui aux Saint-Patrons

 

Non à la suppression des traditions religieuses dans l'armée

020.000
  10.324
 
10.324 pessoas já assinaram esta petição. Ajude-nos a conseguir 20.000 assinaturas.

Non à la suppression des traditions religieuses dans l'armée

Un rapport parlementaire rapporté par le député de La France Insoumise Bastien Lachaud réclame la suppression des traditions religieuses dans l’armée.

Ce rapport d’information sur l’évaluation des dispositions de lutte contre les discriminations au sein des forces armées dénonce le caractère religieux de certaines fêtes ancrées dans la tradition militaire. Il a été présenté le 27 mars 2019 à la commission de défense de l’Assemblée nationale.

Au sein de la commission de défense, son examen a suscité un vif débat. Nous vous retranscrivons les échanges, les propos du rapporteur et d’autres députés.

Un nouveau député anticlérical

Le député Bastien Lachard ne cache pas son aversion pour le catholicisme et les traditions chrétiennes.

 « Nous croyons utile de veiller à un strict respect de la neutralité. La laïcité et la neutralité prémunissent de tout mélange des genres préjudiciable à la cohésion du groupe » Encore une fois, les députés communistes pointent du doigt la place du catholicisme dans l’armée, notamment grâce aux fêtes traditionnelles.

« Les moyens généraux sont en effet trop souvent utilisés pour envoyer invitations à des cérémonies catholiques. Il n’est pas rare que le courriel d’invitation à la messe en l’honneur du saint patron soit envoyé depuis la boite mail de l’unité ou depuis celle du commandant » précise le même député.

Selon ce dernier, il y a trop de traditions liées au catholicisme.

Il cite notamment « la journée de cohésion organisée au Mont-Saint-Michel par les saint-cyriens… qui donne lieu à un baptême du sabre ou du casoar (coiffe emblématique de l’école supérieure militaire de Saint-Cyr) ».

« La participation des Saint-Cyriens à une cérémonie de l’anneau supposé de Jeanne d’Arc au Puy du Fou »

« La bénédiction des régiments entiers, de bateaux ou d’aéronefs ».

 

Selon l’élu, il est impossible de se dérober à des célébrations catholiques sans être exclus du groupe :

« On peut s’interroger sur la possibilité de s’éclipser pour manifester sa différence… Toutes ces maladresses créent un environnement que les militaires d’autres religions, ou ceux qui ne croient pas, peuvent ressentir comme inhospitalier et excluant ».

Ainsi, « le rapport préconise d’utiliser toute la palette des sanctions disponibles ».

Des députés s'opposent

De nombreux députés se sont vivement opposés à ce rapport, comme le député Les Républicains Jean-Louis THIEROT « Quand nos régiments fêtent la sainte Barbe, la Sainte Geneviève ou Saint-Michel, c’est l’unité d’un corps qui se réunit autour d’une tradition puisque c’est 1000 ans d’histoire française ». D’autres députés, du Rassemblement national (RN), des républicains (LR) et même de la République en Marche (LREM) se sont opposés aux conclusions de ce rapport.

Pour étayer ses propos, ils précisent que plusieurs régiments — du fait de leur passé et histoire — portent le croissant musulman sur leurs fanions, sans que cela ne pose de problèmes.

« Le gros problème de cette analyse est que vous avez confondu le cultuel et le culturel » précise à nouveau le député

 

Face aux remontrances, de nombreux députés, le député Bastien Lachaud tempère ses propos et précise qu’il n’a jamais été question de supprimer les saints patrons dans l’armée.

Nous savons que nos opposants avancent à petits pas. Ce rapport n’est qu’une première étape, même s’il devait être abandonné, nous savons qu’ils reviendront à la charge afin de supprimer la moindre trace du catholicisme dans l’armée (et en France).

+ Letter to:

Assine esta petição agora!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Por favor, escolha uma opção:
Procesamos seus dados pessoais de acordo com nossas Política de privacidade e nossos Termos de uso.Ao assinar você aceita os termos de uso da CitizenGO e sua política de privacidade, e aceita receber mensagens de e-mail sobre nossas campanhas. Você pode cancelar seu cadastro na lista a qualquer momento.

Non à la suppression des traditions militaires

Monsieur le député,

Je vous contacte afin de vous part de mon indignation quant à votre rapport d’information sur l’évaluation des dispositions de lutte contre les discriminations au sein des forces armées. Votre obsession à vous attaquer à la religion catholique va contribuer à détruire les traditions et cultures millénaires de l’armée française.

Votre obsession anti-catholique cherche à attaquer une fois plus l’armée Française — qui dispose d’un budget bien trop faible — qui défend la France, la République et les Français, aussi bien sur le sol national à travers le plan vigipirate, ou encore les intérêts de la Frane à l’extérieur de la France.

Je vous laisserai méditer sur les propos de votre collègue Jean-Louis Thiérot :
« Nous avons des régiments qui, en raison de leur histoire, portent sur leurs fanions et leurs drapeaux des insignes musulmans. Je pense au 1er Régiment de Spahis et au Régiment d’Infanterie Chars de Marine, qui portent l’étoile chérifienne, je pense aussi au 19e régiment du génie qui porte le croissant musulman sur ses insignes et la totalité de ce régiment se reconnaît dans ce qui fonde l’esprit de corps et ce qui est l’unité d’un outil de combat ».

Bien cordialement,

Atenciosamente,
[Seu nome]

Non à la suppression des traditions religieuses dans l'armée

Assine esta petição agora!

020.000
  10.324
 
10.324 pessoas já assinaram esta petição. Ajude-nos a conseguir 20.000 assinaturas.